Benoît Séverac

Tuer le fils

6 février 2020
Roman
288 pages
140 × 200 mm
18,90 €
9782358876070
978-2-3588-7607-0
																Benoît Séverac, Tuer le fils
																Benoît Séverac, Tuer le fils

Derrière une intrigue policière parfaitement ficelée et le meurtre d’un père, le nouveau roman de Benoît Séverac met au jour la violence inhérente à l’injonction de devenir un homme.

Matthieu Fabras sort de prison après avoir purgé une peine de quinze ans. Le lendemain, son père est assassiné. Très vite, il devient le suspect numéro 1. Son journal, rédigé en prison dans le cadre d’un atelier d’écriture et retrouvé sur les lieux du crime, l’accable. On y découvre que Matthieu est atteint depuis sa naissance de « cryptorchidie » : ses testicules se sont développés de manière interne. Pour son père, Patrick, il ne sera jamais un homme, un vrai. C’est d’ailleurs pour impressionner ce motard pétri de valeurs viriles que Matthieu a commis un meurtre homophobe. En vain, il n’a obtenu de son père que mépris, brutalité et haine. Autant de mobiles pour une vengeance. Pourtant, face aux policiers Matthieu clame son innocence. L’inspecteur Cérisol, dont la femme est aveugle, mène l’enquête. A ses côtés, son vieux complice Nicodemo, le doyen du groupe, un sanguin d’origine portugaise et Grospierre, un flic de la jeune génération, l’intellectuel de la brigade. Le trio refuse de céder à l’évidence et se met en danger pour découvrir la vérité.

L’auteur

Benoît Séverac, né en 1966, a grandi aux pieds des Pyrénées et est devenu toulousain à l’âge de 18 ans. Il a été tour à tour guitariste-chanteur, comédien, travailleur agricole saisonnier, gardien de brebis, restaurateur de monuments funéraires, vendeur de produits régionaux de luxe et de chambres « meublées » pour gros clients japonais, professeur de judo, photographe dans l’armée de l’air, serveur, clarinettiste dans un big band de jazz puis co-fondateur d’une fanfare rock-latino-jazz. Il enseigne aujourd’hui l’anglais. Il publie à la fois des romans pour les adultes et de la littérature jeunesse.

Presse

« Un polar rythmé en diable au suspens implacable. »

François Busnel, La Grande Librairie.
6 février 2020
Roman
288 pages
140 × 200 mm
18,90 €
9782358876070
978-2-3588-7607-0