Gabriela Cabezón Cámara

Les aventures de China Iron

8 avril 2021
Roman
250 pages
140 × 180 mm
20 €
9782377560936
978-2-3775-6093-6
Gabriela Cabezón Cámara, Les aventures de China Iron
Gabriela Cabezón Cámara, Les aventures de China Iron

« Voici un texte rare, à la fois drôle, subversif, politique, littéraire, universel, accessible. »

Les Aventures de China Iron, second roman de Gabriela Cabezón Cámara, célébré par la critique et finaliste de l’International Booker Prize 2020, est l’épopée radieuse et lumineuse d’une femme qui se libère et emporte avec elle les paysages sans limites de la pampa. Prenez Martín Fierro, un gaucho qui donne son nom à un poème épique, un mythe fondateur de l’Argentine. Imaginez maintenant qu’il ait une femme, China, et que ce soit elle qui parte à la conquête d’une nouvelle façon de vivre ensemble. Vous tenez là à la fois une merveilleuse histoire d’amour et d’aventures, un western queer, et un appel à fonder un monde où toutes les créatures s’embrasseraient avec désir et jouiraient du même amour pour les rivières, les oiseaux ou les arbres, et où elles ne se sentiraient plus jamais seules. Gabriela Cabezón Cámara s’empare d’un canon de la littérature argentine, le subvertit et fait des Aventures de China Iron un mythe universel et contemporain, empli de joie, d’amour et de liberté.

L’autrice

Gabriela Cabezón Cámara est née à San Isidro (Buenos Aires) en 1968. Elle a étudié la littérature à l’Université de Buenos Aires (UBA). En 2013, elle a reçu une bourse d’écriture en résidence à l’Université de Berkeley, en Californie. Elle a été rédactrice en chef du supplément Culture de Clarín et collabore avec des médias tels que Crisis, Página / 12, Fierro, Eterna Cadencia et le magazine Anfibia. Elle est l’autrice des romans Les aventures de China Iron (2017, Ogre 2021) et Pleines de grâce (2009, Ogre 2020) et des novelas Romance de la Negra rubia (2014) et Le viste la cara a Dios (2011). Militante féministe et LGBT, elle est également une des instigatrices du mouvement Ni Una Menos qui lutte contre les féminicides et les violences faites aux femmes.

Points forts

Gabriela Cabezón Cámara prend à bras le corps à la fois un mythe argentin et un genre littéraire pour les renverser, se les réapproprier, en tirer une fiction habitée par une très jeune héroïne, « la China ». Comme si les aventures d’Ulysse avaient été vécues et racontées par Pénélope.

Le succès de sa traduction anglaise, shortlistée sur l’International Booker Prize 2020, confirme que ce roman peut transcender toutes les frontières, y compris linguistiques et nationales.

Une histoire d’amour et d’aventures, une histoire politique aussi. D’après l’auteure, le rôle de l’écrivain n’est-il pas de « travailler à des récits qui ne sont pas des récits de la fin, des récits obéissants ou des récits résignés » ?

8 avril 2021
Roman
250 pages
140 × 180 mm
20 €
9782377560936
978-2-3775-6093-6